2012.08.23: Toronto, ON

Aujourd’hui les gars ont une journée off. Ça veut dire qu’on va se péter la face 2x plus parce que y’a pas de show. On se réveille dans le parking pi on file vers Toronto parce qu’on voulait vraiment se mettre du Sneaky Dees dans la face. Pour ceux qui ne sont pas au courant encore, Sneaky Dees, c’est mon resto préféré ever. On va donc déjeuner là pi on va chez Kara, une amie de longue date des chasseurs.

Il faisait vraiment beau dehors s’afect on est allé à la plage. Étonnamment, la plage de Toronto est VRAIMENT belle. J’m’attendais à un ramassi  pollution pi ce que j’ai eu c’est une belle plage… “Clothing Optionnal”. Je savais que ça allait etre un peu gai faire une tournée avec les Hunters mais comme raph l’a si bien dit: “J’pense qu’à un moment donné on a atteint un paroxysme pi là on régresse un peu”.  Au début, on n’osait pas trop regarder autour. Mais quand on est tous devenus un peu gris, on a commencé à rire comme des fous en voyant des affaires comme un papa qui a un semi-croquant pi qui tient son bebe dans ses mains ou les positions en general que prenaient les nudistes pour se faire bronzer. Ça me faisait penser un peu à la fameuse scène du film Eurotrip. En tout cas, j’ai pas hâte vieillir.

En revenant, il fallait prendre un ferry pi les gars ce sont mis à plonger du quai en l’attendant. Tous les touristes étaient flabergasted par le courage de ces jeunes chasseurs. Ça a donc fait un gros coup de pub pour eux pi j’pense qu’yont dû avoir un bon 5 likes de plus sur facebook.

En quittant le ferry, on a rencontré Spock. On a aussi niaisé comme des colons dans le métro. J’pense qu’on en a traumatisé une couple.

On est revenue chez Kara pour qu’elle nous prépare un repas somptueux. Sa coloc Janet étai là maintenant et notre plan était d’aller voir Junnior Battles jouer au Hard Luck. Mais puisqu’on était devenue une gang de serviettes qui absorbaient l’alcool comme de l’eau, on est arrivé trop tard pi c’était Tiger Jaw qui finnissait leur set. J’connais pas l’band mais j’mattendais a dequoi de plus hardcore un peu. On a rencontré Cam de Stuck Out Here et le fameux Dametto.

On s’est vite emprèssé d’aller au Sneaky Dees (oui c’est aussi un bar. vraiment la meilleure place sérieux). On est aller manger un Destroyer et boire pichets en bas pour après remonter en haut pi faire le party hard. Ça nous a tous pris un certain moment réalisé que c’était un no-pants party (No pants party FOREVER). C’était weird j’ai faillit me faire crisser dehors parce que j’ai enlever mes souliers mais j’pouvais rester en boxer. Le barman était vraiment pissed quand y’a vu que j’avais pas de souliers. C’était le monde à l’envers. J’ai trouvé un cellphone à terre pi j’ai retrouvé le gars à qui ça appartenait. Il m’a payé une bière pi il m’a montrer les boules de sa blonde et de son ex en photo. Ce moment la était bizarre. Will s’est fait crisser dehors comme toujours du Sneaky Dees pi comme le bar allait fermer de toute façon j’suis parti avec Raph et Dan vers la maison à Kara.

Ce fut une journée haute en couleurs et j’ai appris que day-off = journée que tu te rappel pas trop ce qui s’est passé sauf si tu le note dans un blog.


2012.08.22: Oshawa, ON

Concept tout droit sorti de l’incroyable Hugo Royer lors de la dernière tournée des Hunters, le blog du roadie est de retour, mais cette fois-ci avec moi (Guilhem) au clavier. J’accompagne donc ces éternels chasseurs de grise pour leur mini-tournée. Quand je dis mini, c’est juste la tournée qui va être courte, la grise va être inversement proportionnelle à la durée du voyage.

Donc, tout commence quand Raph me réveille pour me dire qu’ils partent de Quebec et qu’ils vont venir me prendre à Montreal. La route a été cool pis ce que j’ai préféré c’est le repas que Boyardee m’a fait et les chansons que Martine nous chantait quand on roulait en ville.

On arrive à la venue (The Atria) pi quand on ouvre la porte de la van, plein de déchets tombent pis en même temps des jeunes gangsters passent pis les gars des autres bands sont abasourdies de nous voir débarquer avec nos vestes de trout(cul) et notre incroyable amoncellement de bieres vides/emballages de nourriture/déchets divers.

On deload la van. Pis on va parker Martine dans un parking deux rues plus loin. Y’était quand meme tard pis y’avait personne. Le booker était overstressé. C’était le premier show qu’il bookait de sa vie mais y’avait genre l’air d’avoir 35-40ans. Comme quoi, y’est jamais trop tard pour commencer à vouloir perdre de l’argent. Dom dit que j’devrais pas dire ça, moi j’dis que booker des shows underground c’est souvent prendre des risques et parfois perdre de l’argent dans les débuts. Là-dessus, je sais de quoi je parle.

Les mercredis à cette place là, y’a genre un deal sur la bouffe: 3$ pour une assiette pleine de frites pis un cheeseburger. Selon Dan, c’était vraiment bon mais il manquait de mayonnaise. C’est vrai, en Ontario ils donnent JAMAIS de mayonnaise. C’est genre un complot anti-mayonnaise j’suis sûr!

Quand le show a commencé, y’avait un peu plus de monde. Le premier band était un three-piece sketch qui ont joué une bonne toune funky au début suivit d’un set complet de toune avec des thèmes axés sur le cul, les plottes pis ces affaires-là. Le plus weird c’est que c’était une fille qui chantait. Notre toune préféré: Born from a Vagina. C’est pas ça le nom de la toune mais c’est proche.

Entre les 2 premiers bands y’a un dude qui m’a avouer qu’à Oshawa y’a rien de mieux à faire que de se paqueter la face pis d’aller dormir. J’ai compris le message pis j’ai commencé à boire parce qu’à Rome on fait comme chez les Romains.

Le 2e band a joué une bonne toune funky pour commencer suivit d’un set de qualité inférieure. Ça m’a fait sourire parce que ça fait partie de la vie de tournée: les si particulières premières parties parfois pas trop trop dans le même créneau que toi.

Le 3e band était cool, ça ressemblait à du 7 Seconds/H2O. C’était aussi drole de voir 3 dudes en chemise un peu chauds starter un pit.

Les Hunters ont joué un set avec des erreurs honorables pour 4 gars sur la G. Les erreurs ont pas du paraître parce que j’ai vendu un peu de merch.

Après le show, y’avait une espèce de crackwhore avec des tramp stamps qui était trop surprise de nous voir boire de l’alcool (de façon originale).

En échange de certains sacrifices, elle nous a montré ses boules et on a tous été surpris par la qualité mammaire de cet échec ambulant.

Après avoir loadé le stock dans la van, on est allé se coucher. J’ai installé mon lit sur les deux bancs avant et j’ai dormis comme un chat.


//www.youtube.com/watch?v=62IzGHXp_Ao Nous sommes heureux d’annoncer que notre nouvel alb

//www.youtube.com/watch?v=62IzGHXp_Ao

Nous sommes heureux d’annoncer que notre nouvel album “Promises” sortira le 3 avril sur Stomp Records/Union 2112 au Canada et aux États-Unis. Plus de détails à venir dans les prochaines semaines.

We are proud to announce that our new album “Promises” will come out April 3rd on Stomp Records/Union 2112 in Canada and in the USA. More details to come.


McDeath.

McDeath.


Premier jam dans notre nouvelle maison! Nouvelles chansons en fabrication.

Premier jam dans notre nouvelle maison! Nouvelles chansons en fabrication.


Website conception brainstorming with hroyer.com

Website conception brainstorming with hroyer.com


Switch to our mobile site