Europe. Jour 9. Une nuit en prison.

Sedel Muzikcentrum

On se réveille chez le promoteur d’hier soir. On a vraiment eu une bonne nuit de sommeil. Ça fait changement de dernièrement.

On retourne au bar d’hier soir pour aller déjeuner. Le promoteur et barman nous y attend avec un festin. Du bon pain, du fromage, des yogourts, du jus et du café.

C’est aussi au même endroit que doivent nous attendre les CD envoyés par Stomp. Par contre, il ne sont pas encore arrivé et on devra se passer de la version physique de Promises pour encore quelques shows.

Une fois qu’on a fini de déjeuner et remercier le booker, on rembarque dans la van pourr aller à Lucerne en Suisse. Trois heures de route pour aller jouer au Sedel Musikcentrum, une ancienne prison transformé en centre culturel depuis 1981.

On est en milieu d’après-midi et on fait le load-in. Tout est prêt et on s’informe auprès des gens qui y travaille pour savoir où on pourrait se procurer des t-shirts unis pour en faire imprimer d’autres, car on va en manquer dans les prochains jours.

Les gars de Face the Front nous envoie se promener au centre-ville. Faire imprimer un t-shirt coûte 18€. Ça ne fonctionnera pas pour faire un peu de profit.

En continuant de chercher, on passe en face d’un magasin d’artisanat. Disons qu’on “clashait” un peu dans le décor de la boutique à l’ambiance huppée. On finit par trouver du tissu et des crayons à tissu. On va vendre des patches faites maison. Dan va faire des designs différents sur chacune. Quand on a plus de merch à vendre, on doit improviser.

Ensuite, on retourne à la salle pour le souper. Un mega chaudron de pâtes nous attend. Fidèles à nous, on ajoute bien des épices.

Puis, j’essaye tant bien que mal de créer un lien de download sur le site des gars pour vendre de codes de téléchargement pour que les spectateurs puissent acheter la musique. Par contre, la connexion internet est très lente et mettre une seule chanson en ligne prend plus d’une heure. On devra trouver une autre solution.

Durant le show, tout le monde danse, certains connaissent même les paroles par coeur! Une des bonnes foules jusqu’à date.

Après le show, plusieurs personnes présentes viennent féliciter les gars et même certains qui disent qu’ils seront au show de demain à 1h de route. C’est encourageant!

Ensuite, on se met de la musique dans le backstage et on se fait un karaoké maison. Laurin n’a pas besoin de conduire ce soir, on dort sur place. On s’enfile Bon Jovi, AC/DC, Chuck Ragan et compagnie. On finit de manger le spaghetti froid du souper. C’est surprenament plutôt bon.

Sur la terrible, Laurin se met des pâtes sur la tête et livre toute une performance vocale durant l’after-show.

À 3h, les gens de la salle viennent barrer la loge. On est maintenant seul à Sedel. Il ne reste qu’à aller au lit. Chacun dans un lit superposé.

Prenons un peu de repos avant la route de demain. Seulement un peu plus d’une heure à faire pour se rendre à Basel.

Hugo Royer


Switch to our mobile site